top of page
Image de Patrick Tomasso

Nouveau 

  |

  v

Imbolc - Sabbat du 1-2 Février

Cette année, Imbolc - aussi connue sous les noms Ilmbolg, Oimelc (1er lait), Jour de Brigid, Fête de Brighid, Brigantia, Imbolic, etc - est célébrée de la soirée du mercredi 1 février, à la soirée du jeudi 2 février 2023.



Symboles d'Imbolc :


- Couleurs : blanc, lilas, rose, jaune, vert

- Cristaux : améthyste, pierre de sang, rubis, turquoise, grenat.

- Herbes : Romarin, aneth, basilic, laurier, camomille, fleurs jaunes, angélique, mûre

- Décorations d'autel : croix de Brigid, roues de bougies, conifères, chariots à grains, roues solaires, fleurs

- Associations : Bougies, agneau, purification


Histoire du Sabbat :


Entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps, le sabbat d'Imbolc est célébré depuis l'ère préchrétienne dans les îles britanniques et est considéré comme le moment où les énergies et la terre se réveillent, se préparant à sortir de l'hiver et ainsi faire place au printemps.


Les premières mentions de ce sabbat remontent au 10ème siècle dans la littérature irlandaise.

La fête était alors, dans une idée de renaissance, traditionnellement alignée avec le premier jour du printemps.


Imbolc signifie "dans le ventre". Animant cette idée de nature qui se réveille de son hibernation, ce sabbat invite à rappeler le soleil et la chaleur afin de réchauffer et dégeler la nature.


On se retrouve entre la fin de l'hiver et le début du printemps, la période la plus sombre de l'année est passée depuis Yule, mais le froid et le gel sont encore présents.

Imbolc marque donc ce lent changement.

Notre confort moderne nous fait quelque peu oublier ce qu'était l'hiver pour nos ancêtres et ce que l'arrivée du printemps symbolisait. Hiver sonnait bien souvent comme un moment de repli sur la communauté, que cela soit le village, un hameau ou bien la famille. Le travail de l'année servait principalement à survivre à l'hiver. C'est aussi la saison où naissent agneaux et veaux, signalant le retour du lait et la diversification de la nourriture. L'arrivée du printemps étaient donc, et à de nombreux égards, synonyme de joie et d'excitations pour les beaux jours à venir. On observait alors la nature, les plantes et les animaux pour reconnaître l'arrivée du Printemps.


Ainsi, il représente le temps de préparation calme, doux et introspectif, avant la plantation des nouvelles graines lors du réveil du monde.

Les païens profitent de cette célébration pour renforcer leurs liens avec la nature et prient pour que la terre leur permette de cultiver assez pour l'année à venir. Ils en profitent pour boire du lait ou consommer des recettes à base de lait afin d'en donner un peu à la Déesse Brigid.


Vous pouvez célébrer ce sabbat seul.e et en profiter pour faire un travail de réflexion personnelle et de vie pour vous assurer que vous allez bien dans la direction souhaitée.


Pendant Imbolc, c'est donc la déesse païenne Brigid (Brighid, Bride, Brigit) qui est célébrée. Déesse qui fut intégrée dans l'église chrétienne sous le nom de St Bridget.

Déesse de la guérison de la poésie, de la forge, mais aussi du feu, du soleil et du foyer, elle apporte fertilité à la terre et ses habitants, et, accompagnant mère et enfant, est liée aux sages-femmes et aux nouveau-nés.

C'est la triple déesse. Cependant, pendant Imbolc, elle se présente dans son aspect de jeune fille.

Elle était considérée comme l'un des plus puissants dieux celtiques étant la fille du Dagda, le plus ancien dieu du panthéon celtique Tuatha du Danann.

Elle est également asssociée au premier keening, plainte traditionnelle pour les morts pratiquée lors des funérailles par les femmes irlandaises et écossaises.


Chez les Chrétiens, cette célébration est connue sous le nom Chandeleur (eh oui), et est symbole de purification et de renaissance intervenant 40 jours après le solstice d'hiver (Noël). Le terme Chandeleur vient de "fête des chandelles", traduit du latin festa candelarum. Il s'agit alors de célébrer le fait que "Jésus est lumière" et la pureté de la vierge Marie.

Cette célébration commémore la présentation de Jésus au Temple, d'après la tradition juive voulant que chaque premier-né mâle de la famille soit amené au Temple 40 jours après sa naissance afin d'y être consacré au seigneur. C'est une fois ces 40 jours écoulés que les mères pouvaient de nouveau se rendre au Temple afin d'y effectuer un sacrifice animal et ainsi recouvrer leur pureté.

La Chandeleur donne alors lieu à une bénédiction des cierges, puis à une procession aux chandelles jusqu'à l'église où a lieu une messe solennelle, cela dans l'idée de rappeler aux fidèles la montée de Joseph et Marie portant Jésus au Temple.


Chez les Romains, deux célébrations se rapprochaient de celle d'Imbolc : Februalia - qui accueillait le printemps - et Lupercalia - en mis février ou lors de la dernière pleine lune de l'année romaine, symbolisant la purification, le nettoyage, mais aussi célébrant la puissance des énergies sexuelles, fêtant ainsi la fertilité et la maternité.


Chez certains Amérindiens d'Amérique du Nord, des célébrations à cette période de l'année prenaient également place. L'hiver étant un moment de transition, les prénoms étaient alors donnés aux enfants nouveau-nés. Plus qu'une période de repos, c'est le meilleur moment pour les initiations, les mariages et les renouvellements d'alliances.


En Asie Orientale, c'est autours de ce moment qu'est célébré le Nouvel An Lunaire. Le printemps y est célébré comme étant le début de l'année. On défile bruyamment en dansant avec un dragon ou un lion, avec l'idée d'effrayer et de chasser les mauvais esprits.

Le dragon y représente la bonne fortune et fait tourner la roue de l'année.

C'est aussi l'occasion de faire des offrandes aux ancêtres et aux dieux tout en leur demandant prospérité pour l'année à venir.


En Inde, le Holi, festival du printemps, marque la fin de l'hiver, le début du printemps et la nouvelle année qui démarre. C'est une fête pendant laquelle tous se mélangent qu'importe leur âge, caste et genre, pour célébrer une idée fédératrice et égalitariste.


Au Japon, la fête traditionnelle Setsubun, souvent appelées "la fête du lancer de haricots", marque le début du printemps et le changement de saison le plus important de l'année.

Il est donc coutume de purifier et d'exorciser les maisons afin de bannir les mauvais esprits. On lance symboliquement des haricots pour chasser ces démons et laisser place à de meilleures énergies pour la nouvelle année.


Célébrations et rituels :


Les célébrations païennes modernes d'Imbolc ont des activités visant à célébrer l'arrivée du printemps et de s'engager énergétiquement dans le cycle de l'année.


Le feu et la lumière sont une partie importante de la célébration.


Ainsi, dans "Wicca : A Guide for the Solitary Practitionner", Cunningham nous dit qu'il est "traditionnel d'allumer une bougie dans chaque pièce de la maison ou d'allumer chaque lampe de la maison après le coucher du soleil pour "honorer la renaissance du soleil" ".



Pour célébrer Imbolc, vous pouvez donc :


- Allumer une bougie - la flamme étant le symbole traditionnel d'Imbolc, fête du feu.

- Faire le ménage de printemps chez vous - la maison étant au coeur de cette célébration.

- Planifier vos plantations pour l'année à venir - le site "hey-kate" nous conseille ainsi de planter des tomates ou des pois de senteur à l'intérieur en février.

- Planter des fleurs - qui sera aussi apprécié du climat, privilégiez les plantes mellifères pour aider les abeilles et les papillons.

- Se promener près d'une rivière ou d'un cour d'eau - tout comme se prendre un bon bain (attention à l'eau les amis.ies!).



- Apprenez à vos enfants, si vous le souhaitez, la tradition derrière cette célébration.

- Manger quelque chose de crémeux ou

à base de fromage - le mot venant de "lait de brebis", cela fait une excuse de plus pour déguster du fromage. Le curry comme célébration du réchauffement de la terre avec des épices est aussi une option.

- Décorez votre autel, si vous en avez un, avec couleurs et symboles liées à Imbolc ou à la Déesse Brigid.

- Fabriquer une croix de Brigid la veille d'Imbolc - mise à l'extérieur pour protéger votre foyer.

- Fabriquer une poupée Brigid - pour apporter chance et fertilité dans votre foyer.


Vous pouvez aussi faire des rituels (évidemment tout est dans la symbolique) seul.e ou à plusieurs.


Vous pouvez, une fois la nuit tombée, allumer une bougie, symbole de lumière et de chaleur qui reviennent ainsi que symbole d'Imbolc et de la Déesse Brigid.

Profitez-en pour réfléchir à la signification de l'obscurité, étant début et fin, mort et renaissance du cycle. Méditez autant que vous le souhaitez.

Remerciez ensuite l'osbcurité tout en invitant la lumière à revenir.

Vous pouvez ensuite faire un voeu avant de souffler votre bougie.


Vous l'aurez sûrement compris, Imbolc est une célébration permettant de célébrer le retour du soleil et de la chaleur, tout en décidant ce que vous désirez et en planifiant comment avancer une fois l'hiver passé.




-------------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrit par et pour SparkStudio, 2023.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Sources : www.hey-kate.fr/ / nationaltoday.com/imbolc/ / auteldesbrumes.com / www.lenlumineur.com / icalendrier.fr / lacoupedesfees.jimdo.com / vio-vadrouille.com /




Posts récents

Voir tout
bottom of page