top of page
Image de Patrick Tomasso

Nouveau 

  |

  v

23 Septembre - Mabon - Equinoxe d'Automne





Mabon, tiré du nom d'un dieu gallois, est l'Equinoxe d'Automne qui marque le premier jour d'automne, le début de la seconde récolte de l'année et donc la fin des récoltes pour débuter les réserves qui nous feront tenir en hiver. Il s'agit d'un changement d'énergies : le temps se rafraîchit, les jours se raccourcissent égalant les nuits, la fin des récoltes approchent, les feuilles changent progressivement la couleur de leur parure, les oiseaux commencent leur migration, et tout devient plus calme pendant que l'on se prépare à passer plus de temps à l'intérieur.


Le mot à l'honneur est donc Gratitude. Gratitude envers la Nature, pour les récoltes et la nourriture, tout comme pour tous les sacrifices liés à ces derniers. C'est alors aussi l'abondance qui y est célébrée.


C'est un temps d'introspection qui montre le bout de son nez.


Sa célébration se fait habituellement entre le 20 et le 23 septembre. Pour cette année 2023, Mabon aura lieu le samedi 23 septembre à 8h49, quand certains parlent de le célébrer du 21 au 24 septembre, pendant que d'autres parlent du 20 au 29 septembre.



Correspondances


- Couleurs : brun, rouge, orange, jaune, violet

- Arbres : noisetier, pommier, châtaignier, chêne, cyprès, hêtre

- Plantes et fruits : maïs, raisin, passiflore, belladone, datura, œillet, chardon, chrysanthème, sauge, quintefeuille, héliotrope

- Pierres : ambre, saphir, améthyste, topaze, agate jaune, œil-de-tigre

- Animaux : chien, loup, buse, oie sauvage, aigle

- Intentions magiques : gratitude, abondance, fin de cycle, harmonie, équilibre, acceptation, réalisation


Kézako ?


Mabon est le nom celtique pour désigner l'Equinoxe d'Automne, aussi connu comme la Fête des Moissons.

Sa célébration porte également le nom druidique de "Alban Elfed", signifiant "Lumière de l'eau" ou "lumière du rivage". Elle peut alors aussi avoir le nom de "festin d'Avallon". Aval veut dire "pommes" et Avallon "terre des pommiers".


Ce Sabbat portant majoritairement sur la gratitude, il peut être célébré de nombreuses façons. (voir plus bas)


Mabon, qui signigifie "le grand fils" ou "le fils bienveillant", est l'enfant de Modron "la maternelle" ainsi que de Mellt. Il aurait été kidnappé à la troisième nuit de sa naissance, ou, selon les version, lors de ses trois ans, et fut séquestré.

Arthur et un de ses chevaliers, Kai, aux côtés du héro Culhwch/Kulhwch vont délivrer Mabon qui pourra ensuite reprendre son rôle de jeune dieu du soleil, ayant ainsi privé la nature de soleil le temps de sa captivité.


Son mythe se rapproche alors de celui de Korê/Perséphone et sa fille Déméter (dans les Mystères d'Eleusis). De la même manière, Mabon fut enlevé à sa mère causant ainsi la mort de toute végétation. Sa libération permit alors à la nature de reprendre vie.


Le Grand Dieu prépare son voyage vers l'autre monde, pendant que la déesse mère, elle, se repose pour bien créer le prochain corps terrestre du Grand Dieu. Allégorie du cycle de la vie agricole et donc du cycle des moissons. Il peut aussi s'agir de la mort d'un chef sauvant ainsi son peuple.**

Le Roi Houx, de son côté, prends pouvoir et apporte avec lui les mystères des jours de la période sombre qui commence.

La forêt, maison du Roi Houx, est alors elle aussi vénérée.


La Reine des Moissons préside alors cette fête aux côtés d'un Seigneur choisi. Des parades de chariots ont lieux depuis les champs, et la Reine des Moissons conduit alors le dernier des chariots.



Mabon peut alors être perçu comme un moment de mutations, de mystères, mais également de l'acceptation de l'ombre qui prend son règne, ainsi que de la mort.

Il peut alors être ressenti des énergies nostalgiques qui malgré tout sont bénéfiques aux rituels d'engagement, de dévouement et de consécration.


Ainsi, il s'agit d'un court moment d'équilibre entre la saison claire et le début de la saison sombre.


À un niveau plus personnel et individuel, cette période correspond au fait d'achever ses projets précédemment réfléchit et mit en place et d'en faire le bilan sur cette année écoulée. C'est un bon moment d'introspection pour tirer les conclusions des actions menées et pour s'accepter un peu mieux dans son entièreté. C'est donc une période d'introspection qui se donne à nous. Profitez-en pour vous créer un cocon dans votre lieu de vis en redécorant au besoin votre espace de façon plus chaleureuse pour vous entourer vous et vos possibles invités dans une bienveillance pure. Vous pourrez alors méditer calmement sur vos efforts tout au long de cette année et en tirer ce que cela vous a apporté ainsi que ce que cela a pu vous enseigner.

Si souhaité, vous pourrez pratiquer des exercices de divination et pourquoi pas interroger sur la vie et la mort qui, lors de Samhain, seront plus proche que jamais dans l'année.

Mais c'est aussi est une période propice à remercier la nature pour ce qu'elle nous a apporté, ainsi qu'à la déesse pour ses bienfaits accordés.


Pour les célébrations, peuvent être liées pour leur célébration des moissons :

- les Thesmophories ( " celles qui célèbrent le festival de Tesmophoria" - comédie grecque antique d'Aristophane écrite vers -411, sont une fête en l'honneur de Déméter et de sa fille Koré. Seb déroulant sur trois jours lors de pyanepsion en octobre. Ne se déroulait qu'entre femmes mariées athéniennes de condition légitimes)*

- les Mystères d'Eleusis ( faisaient partie d'un culte à mystères, de nature ésotérique, effectuée dans le templs de Déméter à Eleusis)*

- la Cerealia ( ou jeux de Cérès, fêtes célébrées en l'honneur de Cérès)*

- les fêtes de Cernunnos et de Bacchus

- et le mythe de Dionysos (Jeune dieu sacrifié ou enlevé quand l'hiver commence et rendu à sa mère au printemps.)


Autrefois souvent associé à la mort et au deuil, les paysans de Grèce Antique chantaient des chants funèbres en moissonnant, en Egypte pharaonique on se battait la poitrine à l'aide d'un épis de blé en signe de deuil, et des rituels étaient effectués pendant les travaux des champs en Europe.


Ainsi il existait souvent, proche de cette période, la tradition du "bouc-émissaire" pouvant prendre aussi bien la forme d'une effigie de paille, d'un animal sauvage, ou d'un criminel qui attait accablé de tous les maux et dont on se débarassait ensuite suivant sa forme : la mort de l'animal, le bûcher pour l'effigie de paille, l'exécution et l'exil pour le criminel. Le sacrifice pouvant être symbolique pour porter la survie et le bien de la communauté.

Puis venait le moment de Mabon célébré sous forme de festivités dans les villages avant que le christianisme ne prenne le pas. Christianisme qui reprit certaines de ces festivités pour les associer à des saints.


Les rites ayant ou étant célébrés avaient/ont alors pour but de rendre grâce aux dieux des récoltes; de faire appel à la magie pour demander clémence et protection de la nouriture lors de l'hiver ; et demander alors la bénédiction des fruits récoltés.



Des galas étaient alors organisés pour ramener les récoltes aux foyers.

Quelques fruits étaient laissés sous chaque arbre en tant qu'offrande à l'esprit des arbres.

Nombreux étaient les rites purificatoires et de sacrifice du Roi-Dieu.

Le livre "Le Rameau d'Or" par Sir James George Frazer, étude comparative de la mythologie et de la religion, offre alors "une approche moderniste de la religion en la traitant de façon dépassionnée, comme phénomène culturel plutôt que dans une perspective théologique"*.


Les reconstitutionistes celtes se basent sur ce qui nous est parvenu de l'ancienne religion celte, ne faisant donc pas grand chose pour ce sabbat. Il n'est pas certain que les celtes avaient des rituels pour cet équinoxe.


Les néodruides nomme ce sabbat Alban Elfred ou "La Lumère de l'Eau" et remercie la Nature de son abondance pour les récoltes.


Les religions nordiques et germaniques n'ont de leur côté pas de tradition pour cette période.


Pour la sorcellerie traditionnelle le lien est profond avec la nature et ils célébrent le changement de saison.


Les néopaïens et pour la sorcellerie éclectique dont généralement polythéistes. C'est pour eux un jour d'équilibre personnel.


Les wiccans célèbrent Mabon en y ajoutant une cérémonie où peut prendre place un rituel.


Les païens celtiques de leur côté célèbre en cette date la fête d'Avalon. Avalon étant la terre des pommes, ces dernière tiennent une place importante dans leur célébration.


Les païens helléniques, eux, commencent leurs festivités au coucher du soleil de la première nouvelle lune de septembre. Ces festivités durent sept jours pendant lesquels plusieures divinités sont célébrées. Ils essayent au mieux possible de se rapprocher des pratiques des Mystères d'Eleusis.


Pour la stregheira, sorcellerie italienne, c'est l' "equinozion du Autunno", soit "équinoxe d'automne" si mes souvenirs d'italien ne me font pas défaut, qui est célébrée. La terre est alors honorée et l'on observe le changement du Seigneur de la Lumière en Seigneur des Ombres.


Un des festival de moisson les plus connu de nos jour est le Harvest Home anglais aussi appelé Ingathering, est un festival célébré en Angleterre, en Ecosse, en Irlande, comme dans l'Europe du Nord. Lors du dernier jour des moissons, les participants décorent les villages de rameaux, crient et chantent. Un rituel est alors mis en place autours de la dernière gerbe de blé qui sert à faire la Harvest doll, poupée aussi appelée Cailleac, qui sera ensuite trempée dans l'eau pour appeler la pluie car représente l'esprit du champ où la dernière gerbe de blé fut moissonnée. Cette dernière gerbe est souvent gardée jusqu'à l'année suivante et peut donc servir lors des rituels d'Imbolc en février pendant les premières semailles.


Comment la célébrer ?


Que ce soit au travers d'un repas seul ou avec vos proches, par une balade en nature, en méditant, en créant des décorations telles des guirlandes de feuilles, de blé ou de foin, ou encore en fabriquant une poupée de maïs. Mais aussi en profitant du levé et couché de soleil, en chantant ou en faisant un poème, en dansant aussi. Vous pouvez lire ou écouter quelque chose que vous aimez tout en étant témoins du début ou fin de la course du soleil dans sa journée.

Il y a tant de possibilités ! A vous de piocher dans ce qu'il vous plaît et dans ce que vous vous sentez de faire pour célébrer cette étape et remercier la nature.


Une bonne façon de célébrer cet équinoxe de l'Automne est d'aller se promener en nature, dans les bois si possible, et d'y recueillir glands, pommes de pin, lichen, ou encore lierre pour décorer votre foyer et/ou autel. Vous pourrez aussi y ramasser des feuilles colorées d'or par l'automne que vous pourrez utiliser lors de la création d'encens de protection qui serviront jusqu'à la fin de l'hiver. Faites cependant attention si vous avez des animaux de ne rien ramener de toxique pour eux.


En faisant attention à ce que les choses que vous avez récolté soient bien comestibles, vous pouvez en profiter pour préparer un repas de sabbat avec ces ingrédients. Auquel cas vous pouvez aussi, si vous en avez un, réserver une part de ce repas pour en faire offrande sur votre autel lors d'un rituel qui aura pour but de remercier de Roi Chêne pour la lumière et les cadeaux qu'il a pu distribuer et accorder lors de son règne.


Pensez ensuite commencer à préparer confitures, conserves, tisanes et autres liqueurs pour tenir cet hiver suivant votre besoin du moment.

Pourquoi ne pas également en profiter pour faire un petit peu de ménage et purifier votre espace de vie ? Les jours vont se raccourcir, la météo se refroidir, et vous allez certainement passer plus de temps à l'intérieur, autant passer son temps dans un espace propre et purifié !

Confectionnez-vous un cocon confortable dans lequel passer du temps en attendant une période se rapprochant plus de l'hibernation.


Pour ce qui est d'un repas à partager (ou non) pensez à une pointe de vin, de bière ou de cidre qui sont sacrées pendant Mabon car issues des éléments dernièrement récoltés. Vous avez l'option de remercier la Terre-Mère en bénissant les aliments que vous allez utiliser. Pour cela, à vous de voir la méthode que vous préférez. Ceci dit vous pouvez formuler votre intention avec une phrase simple comme par exemple "Savourons ces délicieux aliments, merci Terre-Mère pour l'abondance que tu nous offres". (cf : lenlumineur.com ).


Pour décorer votre espace, privilégiez les couleurs or et bleu ciel, les fruits possiblement récoltés, des fueilles et baies d'automne, des noix/noisettes/glands, pommes de pin et fleurs d'automne.


Il existerait la tradition de choisir l'arbre le plus vaillant et beau à nos yeux pour y verser un peu de vin à ses racines en tant qu'offrande au Roi Houx afin de solliciter sa protection pour l'hiver à venir.


Activités


Pas réellement une activité, vous pouvez en cette période garder dur vous une pierre d'œil de tigre.


La fin des récoltes signifie le début d'un repos plus que mérité de la terre après tous ses efforts. Pendant que vous faites votre bilan de l'année et que vous remerciez la nature de ce qu'elle vous a offert, pourquoi ne pas en profiter pour faire une Couronne de Mabon (ou couronne de blé) ?


Cueillez les derniers fruits d'été en remerciant la terre de ce qu'elle a donné.

Vous pouvez cuisiner une tarte aux pommes, ou encore faire des confitures ou des conserves de ces fruits !

Vous avez aussi la possibilité de faire des repas avec votre famille ou vos amis (vous pouvez tout aussi bien vous faire des repas pleins d'amour pour vous-même). Le maître mot étant la convivialité.


En plus de faire un ménage bienvenu avant la venue de la période sombre, vous pourrez en profiter pour purifier votre espace de vie.


Une fois votre espace purifié, profitez-en pour méditer tranquillement, vous posez et vous reposez à votre aise.


Pourquoi ne pas en profiter pour faire un gros rituel de purification de vous-même pour bien commencer cette nouvelle période ?


Pendant vos balades extérieures, prenez le temps de poser le regard sur la nature changeante, sur les couleurs de l'automne, sur les feuilles qui changent de couleur. Faites preuve de gratitude pour l'été qui vient de passer (et ce malgré les périodes caniculaires).


Pour honorer la Terre, vous pouvez, si vous le voulez, chanter votre gratitude.


Si vous en avez la possibilité, vous pouvez aussi en profiter pour faires des actions sociales comment préparer à plusieurs des confitures et/ou conserves, organiser une parade des récoltes, des danses paysannes, ou encore un bal des récoltes, vous pouvez aussi restaurer des ruches ou en fabriquer de nouvelles.


Si vous souhaitez faire un rituel de Mabon, privilégiez la fin de journée en extérieur.

- Pour plus d'informations sur les possibles rituels, je vous renvoie au post de Le Sidh (voir sources plus bas) qui vous propose un Rite de Mabon et un Rituel de la Récolte.


Il s'agit d'un temps de repos entre l'énergie de l'été et le calme hivernal. C'est une période propice à la réflexion. Prenez du recul sur le chemin parcouru, remerciez-vous des obstacles franchis, et réfléchissez aux prochains objectifs que vous voulez vous fixer. Posez-vous des questions : quels sont vos nouveaux objectifs suite à vos avancées ? vos objectifs en cours vous correspondent-ils toujours ? comment pourriez-vous mettre en place les étapes pour atteindre les objectifs ?



Vous pouvez donc aussi en profiter pour méditer et pour vous reposer le temps de faire le point sur la saison qui prend fin.


Pour plus d'informations, je vous invite à visiter mes sources, à découvrir l'article d'Univers Quantic Shop (lien plus bas), ainsi que d'approfondir vos propres recherches et croiser vos sources et informations trouvées.


En vous souhaitant un bel équinoxe d'automne !


Prenez soin de vous!



-------------------------------------------------------------------------------------------------

*Disclaimer : approfondissez toujours vos recherches de votre côté. / Si vous êtes malade ou avez une condition médicale, allez voir un spécialiste de la santé et ne vous basez pas que sur les pierres/rituels.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrit par et pour SparkStudio en 2023.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

*source tirée de wikipédia / ** source tirée de l' Autel des Brumes https://auteldesbrumes.com/blog/blog-article/mabon-equinoxe-d-automne-et-second-sabbat-des-moissons

Sources : "Traité des Usages & Savoirs de Sorcière" - Secret d'Etoiles, 2021 / "Witch Please Grimoire de sorcellerie moderne " Jack Parker -J'ai Lu Bien Être, Pygmalion, département Flammarion, 2019 / L'enlumineur www.lenlumineur.com/scriptorium-mabon-equinoxe.html / Rituel de la Lune ritueldelalune.com/blogs/news/mabon-la-celebration-de-l-abondance / Le Sidh http://www.le-sidh.org/wicca/sabbats/mabon/mabon-equinoxe-dautomne-coutumes-themes-buts-rites/ / https://www.hey-kate.fr/witchzine/sorciere-moderne/sabbat-mabon-equinoxe-automne / https://hisaeillustrations.fr/fete-paienne-de-mabon-equinoxe-automne-fete-moissons/

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page