top of page
Image de Patrick Tomasso

Nouveau 

  |

  v

Ostara - Equinoxe de printemps

Dernière mise à jour : 19 mars 2023

Enfin accueillons le printemps comme il se doit!



Qu'est-ce donc?


Equinoxe de printemps, Ostara symbolise le retour de la vie après l'hiver.


Ce sabbat mineur, est célébré entre le 19 et le 21 mars quand la nuit et le jour ont une durée égale. Cette année il sera célébré le 20 Mars à 22h22. Cependant certains préféreront le fêter le 21 mars chaque année, il s'agit là d'un choix personnel que vous êtes libre de faire.


Ces origines restent floues, on ne sait pas vraiment s'il est celte ou germanique.

Il tirerait son nom d'Eostre, déesse anglo-saxone du printemps, de la fertilité et de l'aube. Or, l'existence de cette déesse reste incertaine car elle n'est que très peu mentionnée. Son nom serait dérivé du mot "Easter", "Pâques" en anglais, célébré au printemps.

Cependant, il pourrait aussi être d'origine germanique, Ostara étant alors issu du mot "Ostern", "Pâques" en allemand. Le mot "est" ("ost" en allemand), point cardinal où se lève le soleil à l'aube, se retrouve alors dans le mot.


Dans la mythologie germanique, Ostara est la déesse de la fertilité, de l'aube, et du printemps.

De plus, dans la mythologie nordique, son arrivée symbolise le début du printemps qui est alors marquée par la floraison des plantes. Elle se réveillerait alors à l'aube du premier jour du printemps après son sommeil hivernal. Faisant partie des divinités Vanes, elle est également liée à la vie, à la terre, ainsi qu'à la jeunesse.

Bien qu'aucune source historique ne la mentionne et qu'elle ne soit pas très connue, elle est célébrée dans la civilisation viking.


C'est un sabbat qui aurait été créé par Gerald Gardner, fondateur de la wicca. Il se serait alors inspiré d'anciennes traditions, dont celles liées à la déesse Eostre.

Une légende dit d'ailleurs qu'Eostre, qui avait rencontré un oiseau bléssé, essaya de le guérir en étant obligée de le transformer en lièvre. La transformation n'ayant pas pu se faire complétement, il continua de pondre des oeufs. A sa première ponte, il prit quelques oeufs, les décora, et les offrit à Eostre en remerciement.

Pâques est né.

Pourtant, cette légende est à prendre avec des pincettes. En effet, il se pourrait que ce soit un conte populaire ukrainien qui aurait été remanié en légende liée à Eostre afin de justifier l'importance de la déesse.


Aussi, l'équinoxe que représente ce sabbat, est un phénomène astronomique qui peut être observé dans le monde entier.


Cependant, ce sabbat, bien que non ancien, symbolise le renouveau, l'éveil de tout, le retour de la vie et de la fertilité après la dureté et la froideur de l'hiver. Chose qui fut célébré de tout temps.


En effet, lors du printemps, la nature, les animaux et la vie se réveillent de leur long sommeil.

Les plantes fleurissent, les arbres bourgeonnent, le soleil se lève plus tôt et se couche plus tard. Les températures remontent, et certains animaux sortent de leur hibernation quand d'autres reviennent de leur migration.


Cet équinoxe est célébré dans de nombreuses religions et spiritualités anciennes et a donné lieu à de nombreuses festivités.

Des monuments furent même bâti et utilisé pour ces célébrations.


Les premiers habitants d'Irlande fêtaient les équinoxes et les solstices à l'aide de constructions mégalithiques dont certains étaient des calendriers astronomiques marquants les équinoxes et les solstices.

Calendrier que l'on peut aussi retrouvé en France, en Bretagne sur le site de Carnac.


Les Mayas célèbrent l'équinoxe de printemps.

De nombreuses constructions permettant de reconnaitre les équinoxes et solstices éxistent aux Etats-Unis.

Au Cambodge, le soleil apparait au dessus de la plus grande tour du temple du 12ème siècle à Angkor Vat.

A Malte, se trouve sur un site de plus de 5 000 ans, celui de Mnajdra, un des plus vieux calendrier solaires au monde, marquant équinoxes et solstices.

Au Royaume-uni, en Cornouailles, se trouve le cercle de pierre de Fernacre, dont une des pierres marquent le levé de soleil à l'équinoxe. Aussi, en se plaçant au centre, le soleil se couche au dessus d'une colline le jour du premier 1er Mai (qui est un autre sabbat).

En Inde, on trouve dans l'observatoire solaire Jantar Mantar de Jaipur un grand cadran solaire construit au 18ème siècle par la Maharadja Jai Singh, marquant lui aussi l'équinoxe.

En Bolivie, le jour de l'équinoxe vernal, le soleil éclaire à son couché le pilier central du mur principal du temple de Kalasasaya.

Enfin, en Egypte, le soleil se couche au dessus de l'épaule droite du Sphinx de Guizeh. Le culte du dieu soleil Râ était alors célébré en ce lieu.


Ostara fut créé en se basant sur d'anciennes fêtes païennes européennes. Reprenant ainsi les notions de renouveau et de renaissance présents dans ces fêtes printanières.

De ces fêtes, l'on peut citer la Celte Alban Eiler signifiant "lumière de la Terre", célébrant l'égalité du jour et de la nuit, la reprise des semailles et la transition entre Hiver et Eté.

Les gréco-romaines Bacchanales qui se déroulaient en Mars peuvent elles aussi être mentionnées. On y célébrait alors le vin et les plaisirs charnels.

Puis, comme on l'a mentionné plus haut, des similarités, notamment la renaissance et la résurrection, entre Ostara et la pâques chrétienne peuvent être relevées.

Finalement, et dans le même esprit, la pâque Juive célébrant la renaissance du peuple juif prenant son indépendance sur l'Egypte pharaonique lors du printemps mérite aussi d'être mentionnée.


C'est donc le moment où l'on reprend les semailles, annonçant le retour d'une meilleure alimentation et de la possibilité de sortir de chez soi et reprendre le travail.


En effet, après les réflexions emmenées par Imbolc, Ostara nous invite à sortir profiter de la nature et commencer de nouveaux projets. C'est un temps qui nous pousse à l'action. Mais pas de façon désordonnée. Au contraire, Ostara nous pousse à une action réfléchie qui aménera à un équilibre. La suite du travail consistera donc à maintenir cet équilibre dans nos vies.


Comment célébrer Ostara ?


Il est commun d'honorer les divinités incarnant le renouveau, la renaissance et la vitalité, entre autre, lors de cette célébration.


Dans cette idée, on peut parler, chez les Celtes, d'Ana (ou Dana), de Brigid, d'Aengus MacOg, de Cernunnos, de Dadga, de Mabon, de Blodeuwedd.

Ana/Danna, déesse de la nature primordiale est liée au printemps.

Brigid, célébrée lors d'Imbolc (allez jeter un coup d'oeil au post de blog sur ce sujet!), protectrice des animaux et de la nature, est également liée au printemps ainsi qu'à Ostara.

Aegnus MacOg est de son côté un dieu irlandais de l'amour et de la jeunesse. Liée à la saison printannière, c'est un des fils du Dadga.

Dagda est donc lui aussi un dieu irlandais, dieu de la régénération, il est dépeint comme souvent présent lors du printemps car c'est lui qui ressuscite ce qui est mort, et préside alors le retour de la nature.

Cernunnos, est le dieu cornu, dieu du bois et de la nature. Originellement un dieu celte, il est également l'image du dieu cornu pour un partie des wiccans.

Mabon, dieu gallois, est célébré lors du sabbat éponyme tout en ayant un lien avec Ostara. A cette période, il sort de terre pour redonner naissance à la nature.

Blodeuwedd est une déesse fabriquée de façon magique avec des fleurs, étant alors liée de très prés au printemps.


Du côté gréco-romain, on peut citer Perséphone, Dionysos, Aphrodite et Vénus, Cybèle, Eos, Flora, Gaïa et Pan.

Perséphone, fille de Déméter, déesse des récoltes et des moissons, vit six mois de l'année dans les enfers avec Hadès, et six mois avec sa mère lors du printemps et de l'été.

Dionysos, dieu de la végétation et de la vigne, retrouve toute sa vigueur lors du printemps, permettant ainsi à la nature de refleurir.

Aphrodite peut être considérée comme mère de la nature vivante car, lorsqu'elle posa son pied sur terre après être sortie de l'écume dont elle est née, des fleurs ont poussées sous ses pas. Elle est donc considérée comme une des déesse du printemps.

Vénus aurait de son côté des pouvoirs sur les champs et les jardins, et présidant les nouveaux commencements.

Cybèle, déesse phrygienne, fut par la suite adoptée par les grecs et les romains et est associée au renouveau de la vie, à la fécondation de la terre, à l'amour, ainsi qu'à la passion.

Eos, déesse grecque de l'aube, est associée au printemps car elle représente elle aussi les nouveaux commencements, à l'image de l'aube qui commence le jour. C'est aussi une déesse d'amour et de fertilité.

Flora, déesse romaine des fleurs, était vénérée lors des Floralies, fête située vers le 27 avril, entre Ostara et Beltane. Elle est alors célébrée entre ces deux sabbats.

Gaïa, Terre Mère pour les Grecs, rend toutes choses vivantes. Elle se réveille alors au printemps et redonne naissance à ses créations jusqu'alors endormies.

Pan, dieu grec de la nature sauvage, des bois, des animaux de la forêt représente aussi le dieu du plaisir sexuel primaire. Il laissera alors la forêt pousser à son réveil au printemps, veillant sur les amours des animaux.


Chez les nordiques et scandinaves, Freya et Thor peuvent être cités.

La première étant la déesse quittant la terre en hiver pour revenir au printemps, moment où la nature pourra alors renaître. Elle représente la sexualité, la vie et la mort.

Le second fracasse la glace grâce à Mjölnir, son marteau, chassant donc l'hiver pour faire place au printemps.


En Egypte Ancienne, Min, Osiris, et Isis seront cités.

Min est souvent représenté comme un phallus en érection et est le dieu créateur et le dieu de la fertilité et de la création. Les animaux peuvent se reproduire et les végétaux avoir leurs fruits grâce à lui.

Osiris est le dieu de la végétation, assurant la prospérité des futures récoltes. Il est aussi celui qui ressuscita Isis.

Enfin, Isis ayant été ressuscité, est liée au retour à la vie et donc à ce côté magique du printemps.


En Inde, Rati et Kama seront mis en avant.

Rati est l'épouse de Kama, dieu de l'amour. Ils représentent alors le désir, l'amour, la passion et le plaisir. Ils sont ceux qui redonnent la vie et sont alors célébrés au printemps.


Ostara compte alors plusieurs symboles. Il s'agit tout d'abord de l'idée de mener à bien ses projets et planter des graines dans tous les sens du terme.

Le lièvre et le lapin ont plus ou moins le même rôle : ils sont signe de fécondité, de développement et de croissance.

La poule et l'oeuf représentent eux aussi la fécondité et le développement.

La chenille et les papillons symbolisent l'image de la renaissance et du changement de vie, l'évolution.

L'agneau est un symbole apprécié lors d'Ostara car est le petit du bélier.

Le phénix représentant la renaissance et l'optimisme est alors lui aussi associé à ce sabbat

Enfin, le Pooka, est une créature mythologique d'Irlande tirée d'Alban Eiler, une des fêtes celtes ayant inspirée Ostara. C'est une créature capable de changer de forme, souvent représentée avec les oreilles d'un lièvre. Il aiderait alors à répandre sur terre, bois et champs les bienfaits de l'équinoxe de printemps. Elle est alors aussi associée à la fertilité, et parfois même à Samhain.


Voici alors quelques idées de célébrations :

- Fixez-vous des objectifs.

-Commencez de nouvelles activités qui vous font envies ou que vous avez laissé de côté.

- C'est le retour du beau temps! Rendez hommage à la nature et remerciez la pour ce qu'elle nous offre.

- Dans cet esprit, vous pouvez faire un rituel pour bénir les graines physiques comme symboliques. Vous pourrez aussi donner en offrande miel, sirop d'érable ou encore fuirts de saison.

- Profitez-en pour intégrer des éléments naturels à votre quotidien, dans votre environnement! Intéressez-vous au plantes et fleurs de saison! Vous pourrez alors en profiter pour décorer votre autel, si vous en avez un, de couleurs pastels proche de celles de la nature.

- Profitez de la nature et allez vous promener! Contemplez la beauté de la nature qui se réveille. Et pourquoi ne pas jardiner si vous en avez la possibilité?

- Pourquoi ne pas faire une séance de médiation et réfléchir aux éléments de votre vie qui peuvent rentrer en lien avec cet équinoxe?

- Vous pouvez, comme de nombreux païens, rendre hommage à la déesse Eostre, ou à tout autre divinités du printemps si vous le souhaitez.

- Réintégrez dans votre alimentation plus de végétale et consommant des fruits et légumes de saison proche de chez vous!

- L'oeuf étant un symbole d'Ostara, vous pouvez tout à fait organiser une chasse à l'oeuf pour les petits et les grands.

- Evidemment, vous pouvez en profiter pour faire un bon nettoyage de printemps, symbolisant ainsi le renouveau.

- Lancez-vous dans de nouvelles activités qui vous font envie!

- Méditez et ressentez les énergies qui se réveillent!

- Profitez-en pour travailler sur votre communication, vos idées, l'art, ou encore le développement de compétences au besoin.

- Enfin, célébrez le retour de la lumière et toutes les symboliques de ce sabbat.


Joyeux Ostara!


-------------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrit par et pour SparkStudio en 2023.

-------------------------------------------------------------------------------------------------




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page